Quelques personnages

Gabriel BASSIN

Originaire de Lussat, c’est le village d’Ennezat qu’il choisira pour exercer sa profession de médecin ; il consacrera toute sa vie au service du village comme médecin d’abord, puis en tant que conseiller général et maire.

Cliquez ici pour connaître son histoire : Docteur Gabriel Bassin

Claude REDON

C’est en 1748 qu’il nait à Ennezat, est-ce un hasard ? Comme l’a écrit un de ses petits neveux. Son père était bourgeois et fermier de la Vicomté d’ Ennezat, sa mère originaire de Riom et c’est dans cette ville qu’il fera ses études, chez les oratoriens, et qu’il fera toute sa carrière d’abord comme avocat, échevin, député….

Cliquez ici pour connaître son histoire : Claude Redon

les PERSAT, Maurice et Victor,
des soldats de Napoléon

Nous sommes en 1785, le père, Antoine, originaire de la région de Lezoux, arrive à Ennezat fortune faite à Saint Domingue. Après la Révolution il deviendra un agent communal du canton. Ce sont ses fils qui vont faire l’histoire de cette famille. 3 seront soldats de Napoléon, Pierre sera tué à Eylau en 1807 ; Victor, soit le froid de la campagne de Russie, soit la blessure reçue à la tête à cette occasion, battra la campagne française en racontant à qui voudra l’entendre qu’il est Louis XVII avant d’être interné à Charenton où il finira ses jours. Quant à Maurice, brillant capitaine de l’armée napoléonienne, il sera incapable de revenir à la vie civile après la mort de son Héros ; il continuera à aller prêter main forte “partout où la liberté sera menacée : Amérique latine, Grèce, Italie, Afrique du Nord…”. « J’ai toujours  été, depuis la mort de l’Empereur, le sujet de la Liberté » écrit-il dans ses mémoires.

Cliquez ici pour connaître leur histoire : les Persat

Fernand FRADETAL, l’ instituteur

L’école du village porte le nom de ce “Hussard de la République” terme utilisé par Charles Péguy pour parler des instituteurs issus de l’école normale, mort sur le champ de bataille en juillet 1918 à l’âge de 32ans.

Cliquez ici pour connaître son histoire : Fernand Fradetal

Jean SEGUIN, le missionnaire

Vivre 40 années au-delà du cercle polaire, loin de toute civilisation et dans une nature rude, voire hostile, il fallait être paysan et auvergnat, rustique et dur au mal, pour s’acclimater et tenir dans ces conditions.

Cliquez ici pour connaître son histoire : Jean Seguin

Marcel EMMERY, l’aviateur

Il a certainement réalisé SON rêve : voler,
mais la grande guerre venait elle aussi de débuter… et elle lui brisera les ailes.

Cliquez ici pour connaître son histoire : Marcel Emmery

Jean-Ossaye MOMBUR, le sculpteur

Comme son frère ainé, qui se prénomme aussi Jean, il commencera des études de dessin à Clermont Ferrand, mais il ira rapidement à Paris pour parfaire sa formation et pour se donner entièrement à son art. il obtiendra le 2ième grand prix de Rome puis il installera son atelier à Vichy, ville d’eau très célèbre à cette époque.

Cliquez ici pour connaître son histoire : Jean-Ossaye Mombur

Lucien FAURE, un maire progressiste

C’est à son mariage seulement qu’il s’installe à Ennezat ; il aimait tout ce qui allait dans le sens du progrès et quand il est élu maire, il entraîne la communauté paysanne dans ce sillage.

Cliquez ici pour connaître son histoire : Lucien Faure

Anonymes

Une famille juive, les grands parents avec 3 petits enfants, a été cachée et aidée par quelques villageois lors de son séjour à Ennezat pendant la deuxième guerre mondiale.